Actualité télécom

Ghana : l'installation d'une plateforme de contrôle du trafic télécoms fait gagner à l'Etat 1,1 million $ de plus par mois
Selon la ministre ghanéenne de la Communication, Ursula Owusu-Ekuful, les recettes télécom du pays ont augmenté de 1,1 million $ par mois depuis la mise en service, en octobre 2018, de la plateforme de contrôle du trafic télécoms. L'équipement, fruit d'un contrat signé en décembre 2017 entre le gouvernement ghanéen et Kelni GVG, avait été adoptée dans l'optique de vérifier les informations issues des compagnies de téléphone à des fins fiscales. D'après la patronne du secteur des télécoms, avant (...) - 11. Novembre 2019 / 01. Régulation des télécoms www.osiris.sn | 11/19/19 8:49 AM
Renforcement de la connectivité : Orange s'offre un réseau reliant 8 pays d'Afrique de l'Ouest
C'est une nouvelle étape que vient de franchir l'opérateur français de téléphonie dans sa volonté de se développer davantage. Cette fois, Orange s'est choisi un réseau international sécurisé reliant 8 pays ouest-africains. Il s'agit d'une infrastructure s'appuyant sur un réseau de fibres optiques terrestres et de câbles sous-marins, bénéficiant d'une exploitation centralisée. C'est à l'occasion du salon AfricaCom qui se tient actuellement à Cap Town, en Afrique du Sud, que l'ancien France Telecom a fait (...) - 11. Novembre 2019 / 10. Infrastructures www.osiris.sn | 11/14/19 12:58 PM
Bouygues Telecom se félicite de son recrutement d'abonnés
Avec la fibre optique et dans le mobile, Bouygues Telecom continue de gagner des abonnés et se félicite de ses résultats. www.generation-nt.com | 11/14/19 6:30 AM
Liquid Telecom annonce l'interconnexion par fibre optique de l'Afrique de l'Est et de l'Ouest
Le fournisseur panafricain de connectivité Internet par fibre optique, Liquid Telecom, annonce ce 13 novembre 2019 l'interconnexion par fibre optique de l'Afrique de l'Est à celle de l'Ouest. La connexion s'est faite à travers la jonction du réseau de fibre optique de 2 600 km qui traverse la RDC, au One Africa (le réseau de fibre optique long de près de 70 000 km) qui relie Cape Town en Afrique du Sud au Caire en Egypte. « Liquid Telecom a connecté l'Est de l'Afrique à l'Ouest avec le corridor (...) - 11. Novembre 2019 / 10. Infrastructures www.osiris.sn | 11/13/19 8:59 AM
L'Angola s'enrichit d'un opérateur de réseau mobile virtuel, Angorascom Telecomunicações S.A.
Le marché télécoms angolais vient de s'enrichir d'un nouvel opérateur de téléphonie mobile. Il s'agit d'Angorascom Telecomunicações S.A., qui exploitera une sous-concession de service mobile dans la licence télécom unifiée et globale d'Angola Telecom. En clair, la nouvelle société télécoms agira en tant qu'opérateur de réseau mobile virtuel. Elle achètera à l'opérateur historique des télécommunications les services voix, data et SMS en gros, pour les revendre en détail aux consommateurs. Cette décision est (...) - 11. Novembre 2019 / 49. Téléphonie www.osiris.sn | 11/12/19 9:38 AM
Bouygues Telecom offre six mois de Spotify Premium en exclusivité
Spotify Premium est offert pendant six mois aux abonnés Bbox et à des clients du forfait Sensation de Bouygues Telecom. Spotify Free débarque sur Sonos. www.generation-nt.com | 11/12/19 6:40 AM
Free pousse Orange casser les prix
L'entrée fracassante de Free dans le marché de la téléphonie au Sénégal, avec des offres tentantes, contraint Orange-Sénégal à revoir ses tarifs à la baisse. Une concurrence qui profite au consommateur sénégalais. Au grand bonheur du consommateur, l'arrivée au Sénégal de l'opérateur de téléphonie Free, le 1er octobre dernier, a semble-t-il fait mouche. Jusque-là opérateur majeur dans le paysage des télécommunications, impulsant le rythme à ses concurrents, la filiale de France Télécom était la cible des (...) - 11. Novembre 2019 / 15. Sonatel/Orange www.osiris.sn | 11/8/19 12:58 PM
Les premiers tests de la 5G au Gabon seront effectués par Gabon Telecom sur trois sites à Libreville
Après l'annonce du lancement imminent des tests de la 5G au Gabon il y a quelques jours par Lin Mombo, le président de l'Autorité de Régulation des communications Electroniques et des Postes (ARCEP) du Gabon, l'on en sait un peu plus sur l'opérateur télécoms qui effectuera ces tests. Digital Business Africa a appris de sources autorisées que c'est l'opérateur Gabon Telecom qui procédera à cette expérimentation grandeur nature sur trois sites déployés à Libreville, la capitale politique du pays. La filiale (...) - 11. Novembre 2019 / 49. Téléphonie www.osiris.sn | 11/8/19 9:30 AM
Chiffre du mois : 210 milliards FCFA pour le rachat de Togocom
Un consortium dont les têtes de gondoles sont Axian Group (Axian) et Emerging Capital Partners (ECP) ont racheté la majorité de contrôle de Togocom, la holding publique qui détient Togo Télécom et Togocel. Agou Holding, le véhicule par lequel Axian et ECP ont agi, a déposé sur la table 210 milliards de FCFA (environ 315 millions d'euros) pour racheter 51% de Togocom selon les informations officielles. Cette manne financière permettra à l'État togolais de refinancer la dette de l'opérateur historique (...) - 11. Novembre 2019 / 70. Privatisation/Libéralisation www.osiris.sn | 11/7/19 12:55 PM
Togocom : Axian Group et Emerging Capital Partners désormais actionnaires majoritaires
Le Togo vient d'acter la privatisation de la holding Togocom. Le gouvernement a approuvé mercredi et signé l'offre faite par deux actionnaires internationaux. Axian Group et Emerging Capital Partners detiennent désormais 51% du capital de l'opérateur togolais. Togocom, fusion de Togo Telecom et Togocel, est donc repris à 210 milliards de francs CFA par les deux actionnaires. Ils se sont engagés à investir 160 milliards de FCFA pour le développement du secteur numérique au Togo sur les sept prochaines (...) - 11. Novembre 2019 / 70. Privatisation/Libéralisation www.osiris.sn | 11/7/19 12:55 PM
Le groupe Axian et ECP prennent le contrôle de l'opérateur télécom historique togolais
TogoCom change de contrôle. Le Consortium Agou Holding a été retenu pour prendre une participation majoritaire de 51% dans TogoCom, le holding public détenant les deux opérateurs historiques, Togocel et Togo Telecom, nous apprend le site Togo First. Regroupant Axian Group et Emerging Capital Partner (ECP), le consortium panafricain devrait débourser plus de 100 milliards FCFA pour l'opération. Dans son plan de développement, Agou Holding prévoit d'investir près de 245 millions d'euros (160 (...) - 11. Novembre 2019 / 03. Economie numérique www.osiris.sn | 11/6/19 9:53 PM
L'Algérie a achevé le déploiement de la fibre optique jusqu'à la frontière avec le Niger
L'Algérie a bouclé ses engagements dans le cadre du projet de transsaharienne de fibre optique (long de 4 350 km), qui doit interconnecter le pays au Nigeria. Le 5 novembre 2019, Mohamed Abderrahmane Adjla, le directeur opérationnel d'Algérie Télécom à Tamanrasset, a révélé que l'opérateur historique a achevé le déploiement de l'infrastructure télécoms à haut débit jusqu'à la frontière sud avec le Niger. Avec la livraison du tronçon Tamanrasset-Ain Guezzam, long de 440 km, la fibre optique va désormais, d'Alger (...) - 11. Novembre 2019 / 10. Infrastructures www.osiris.sn | 11/6/19 9:01 AM
Algérie/Fibre optique : Le mégaprojet de liaison Alger-Ain Guezzam achevé
Le mégaprojet de fibre optique reliant Alger aux frontières du sud avec le Niger a été achevé avec la livraison du dernier tronçon Tamanrasset-In Guezzam d'une distance de 440 km, a annoncé mardi à Tamanrasset le directeur opérationnel local d'Algérie Télécom (AT), Mohamed Abderrahmane Adjla. Les travaux de réalisation du dernier tronçon Tamanarasset-In Guezzam avaient été lancés en février de l'année dernière par la ministre de la Poste, des élécommunication, des Technologies et du Numérique, Imane Houda (...) - 11. Novembre 2019 / 10. Infrastructures www.osiris.sn | 11/5/19 12:55 PM
Ethiopie : Vers une joint-venture Safaricom-Vodacom
Alors que le gouvernement éthiopien a annoncé l'ouverture prochaine de son marché des télécommunications avec la fin du monopole de l'Etat, les grands groupes mondiaux sont déjà en embuscade. Après que le géant français Orange ait annoncé son fort intérêt pour ce marché via une reprise des actifs de l'Etat au sein de Ethio Telecom, c'est au tour du géant kenyan des télécoms de se positionner, tout du moins, publiquement. Ainsi, le Kenyan Safaricom envisage une joint-venture avec le sud-africain Vodacom pour (...) - 11. Novembre 2019 / 16. Licences de télécommunications www.osiris.sn | 11/5/19 2:48 AM
5G : Bouygues Telecom et Free Mobile entendus sur la partie fixe de l'enchère
Le gouvernement accepterait de remonter à 50 ou 60 MHz la partie fixe de l'enchère 5G, au lieu de 40 MHz, répondant aux inquiétudes des deux plus petits acteurs du marché mobile français. www.generation-nt.com | 11/4/19 12:10 AM
Commission européenne: Macron avance le nouveau pion Breton

France, deuxième essai. Après le retentissant rejet de la candidature de Sylvie Goulard, Emmanuel Macron a proposé jeudi le nom de Thierry Breton pour représenter la France dans l’équipe de 27 commissaires européens présidée par l’allemande Ursula von der Leyen. A gauche, plusieurs voix ont aussitôt affirmé que ce choix ne serait pas sans risque. Ex-ministre des Finances de Jean-Pierre Raffarin, l’actuel patron du groupe Atos, 64 ans, a derrière lui une longue carrière d’industriel qui serait potentiellement susceptible de le mettre en conflit d’intérêts.

«Vous vous doutez bien que toutes les précautions ont été prises»,assure une source ministérielle. A l’Elysée, on n’imagine pas une seconde que le Parlement européen puisse une nouvelle fois rejeter le candidat de Paris. «Thierry Breton a des compétences solides dans les domaines couverts par son portefeuille», fait valoir la présidence. Après l’élimination de Goulard, Macron avait indiqué que sa priorité était de préserver le périmètre du portefeuille obtenu pour le Commissaire français (politique industrielle, marché intérieur, numérique, défense et espace). Ursula von der Leyen aurait, sur ce point, donné toutes les assurances.

En charge de l’industrie quand il régnait sur Bercy entre 2005 et 2007, Breton a dirigé plusieurs groupes concernés par le numérique ou la défense (Thomson, France Télécom, Atos). Ce qui l’a amené à travailler avec Ursula von der Leyen, alors ministre allemande de la Défense, sur la création d’un Fonds européen de la défense et de la sécurité. Outre une «solide réputation d’homme d’action», l’Elysée fait valoir que son champion est un «Européen convaincu». En guise d’illustration, l’entourage du chef de l’Etat rappelle que Breton a négocié un partenariat stratégique avec l’allemand Siemens dont le groupe Atos a racheté en 2010 l’entité Solutions and Services. C’est d’ailleurs à la banque Rothschild et à son associé gérant, un certain Emmanuel Macron, que sera confié le mandat de vente. Le patron et le jeune banquier se connaissaient déjà : en 2005, le premier, ministre de l’Economie, avait confié au second, jeune inspecteur des finances, une mission sur la trésorerie de l’Etat.

«Créativité».

Un ancien ministre de Chirac pour remplacer Goulard ? Jusque dans la majorité, ce choix en déçoit certains. «Thierry Breton est évidemment fait pour ce poste mais on a sans doute raté l’occasion d’une ouverture à gauche», confie l’eurodéputé Bernard Guetta qui cite, entre autres, l’économiste Jean Pisany-Ferry, coordinateur du programme du candidat Macron en 2017, ou la négociatrice de la COP 21, Laurence Tubiana. Le vivier de la macronie serait-il à ce point tari qu’aucune figure nouvelle - et féminine - ne pouvait être trouvée ? «Parce que vous trouvez que les autres viviers, ceux de LR ou du PS, sont particulièrement riches ?» réplique, amusé, un cadre de LREM. De nombreux responsables de la majorité ont tenu à saluer «l’excellent choix» présidentiel. Même François Bayrou, notoirement hostile à la candidature Goulard, s’est fendu jeudi d’un tweet laudateur : «Un choix remarquable, […] une personnalité qui a une expérience majeure et une grande créativité !» Le nom de Thierry Breton ne tombe pas du ciel. Il avait déjà circulé avec insistance au moment de l’élection de Macron. On le disait alors intéressé par un super ministère de l’Economie et des Finances.

Le Parlement européen peut-il recaler pour la seconde fois le candidat français ? C’est douteux, même si le passé d’homme d’affaires de Breton suscite des réserves sur les bancs socialistes, écologistes et de la gauche radicale. Un nouveau camouflet, sans précédent dans l’histoire communautaire, serait une vraie déclaration de guerre à Macron, alors même qu’il est le dernier chef d’Etat et de gouvernement à défendre une Union plus intégrée. Surtout, le Parlement prendrait le risque de déclencher une crise interinstitutionnelle de grande ampleur à l’heure du Brexit, ce que personne ne souhaite.

Que le président de la République soit un très mauvais DRH, c’est devenu une évidence à Bruxelles après les crashs Nathalie Loiseau et Sylvie Goulard - sans parler de Catherine Pignon qui n’a pas obtenu le poste d’avocate générale auprès de la Cour de justice européenne pour manque de connaissance du droit communautaire… On fait valoir à Paris que le chef de l’Etat était contraint par la taille gigantesque du portefeuille négocié avec Von der Leyen : il y aurait là de quoi occuper sans problème trois commissaires… Trouver l’oiseau rare n’était donc pas aisé et peu d’eurodéputés pourraient prétendre le contraire.

Thierry Breton est d’un niveau autrement plus relevé que la plupart des commissaires déjà adoubés par le Parlement, estime-t-on à Paris. «On ne va pas nous faire croire que le commissaire polonais à l’agriculture, Janusz Wojciechowski, est plus compétent que notre candidat, s’exclame un diplomate français. Qu’on lui laisse sa chance, c’est tout ce qu’on demande.» Les vieilles affaires reprochées à Breton n’ont jamais donné lieu à condamnation et il n’est pas difficile d’évacuer les soupçons de conflits d’intérêts. A Paris, on considère qu’il peut soit confier ses actions et obligations à un trust durant son mandat, soit les vendre comme s’est par exemple engagé à le faire l’Espagnol Josep Borrell, ministre des affaires étrangères désigné de l’UE (un portefeuille estimé à 500 000 euros). «Il va diviser sa rémunération par dix, alors l’accuser de vouloir s’enrichir n’a aucun sens», poursuit ce diplomate.

Emiettement.

Reste que la dynamique du Parlement élu en mai peut échapper à tout contrôle : outre qu’il n’existe aucune discipline de vote à l’intérieur des groupes politiques, 63 % des eurodéputés sont de nouveaux élus qui ont soif de prouver leur indépendance. Surtout, la majorité absolue ne peut être atteinte qu’en réunissant les voix des conservateurs, des socialistes et des centristes de Renew Europe où siègent les députés de LREM, trois groupes auxquels il faut ajouter les écologistes pour se doter d’une marge confortable. Autant dire que la logique institutionnelle qui plaide pour une confirmation de Thierry Breton pourrait ne pas résister à cet émiettement politique justement souhaité par Macron… Et si le candidat français est finalement confirmé, rien ne dit que la Commission Von der Leyen obtiendra in fine la confiance : le 16 juillet, la présidente désignée n’a dépassé la majorité nécessaire de 374 voix que de 9 petites unités.

Photo: Reuters

bruxelles.blogs.liberation.fr | 10/27/19 4:43 AM
India to spend $6 billion to revive telecom operators BSNL and MTNL
India said on Wednesday it plans to spend nearly $6 billion to revive loss-making state-funded telecom operators Bharat Sanchar Nigam Ltd (BSNL) and Mahanagar Telephone Nigam Ltd (MTNL). In a press conference, telecom minister Ravi Shankar Prasad said today the Narendra Modi government has given its in-principle approval to the merger of BSNL and MTNL […] techcrunch.com | 10/23/19 5:05 AM
Sidy Diagne : « Nous avons l'ambition d'un Netflix, mais avec des contenus essentiellement africains »
Pour la télévision numérique terrestre (TNT) sénégalaise, tout s'est noué en août 2014, quand, à la différence de nombreux États africains qui ont choisi pour la transition de l'analogique au numérique un opérateur étranger, le gouvernement a adopté une approche totalement différente. À la suite d'un appel d'offres international, le choix s'est porté sur le groupe Excaf Telecom, une entité dépendant du groupe Excaf, créé en 1972 par Ben Bass Diagne et aujourd'hui dirigé par son fils Sidy Diagne. Pour en mesurer (...) - 10. Octobre 2019 / 43. Portrait/Entretien www.osiris.sn | 10/22/19 12:55 PM
Orange Niger cédé au franc symbolique au nouveau repreneur Zamani avec une chape de plomb de concordat de 42 milliards FCFA
Selon des informations exclusives en possession de Confidentiel Afrique, la société Zamani, nouveau repreneur d'Orange Niger à été curieusement portée sur les fonts baptismaux pour l'opération d'acquisition de la filiale nigérienne du géant français de la téléphonie France Télécoms. Après la sortie de la compétition des opérateurs Maroc Telecom, Telecel RCA, le boulevard avait été tracé pour les deux seuls actionnaires minoritaires de la société (l'homme d'affaires nigérien Mohamed Rhissa Alias Rimbo et le (...) - 10. Octobre 2019 / 15. Sonatel/Orange www.osiris.sn | 10/22/19 12:55 PM
Sénégal : le réseau se brouille entre Free et Promobile
Certains observateurs avaient alerté sur la stricte observance des règles d'une concurrence saine et loyale pour permettre aux MVNO, dépendant des grands opérateurs, de faire leur travail. Sauf que, ça semble faire défaut. A en croire le quotidien sénégalais Libération, c'est le cas entre FREE et son partenaire Sirius Telecom appartenant à l'homme d'affaires Mbackiou Faye (photo). Ce dernier, aurait été contraint de repousser le lancement des activités de son MVNO, devant utiliser les infrastructures de (...) - 10. Octobre 2019 / 49. Téléphonie www.osiris.sn | 10/11/19 12:55 PM