Actualité Open Source et logiciels libres

Microsoft se tourne vers Chromium pour son navigateur Edge
Microsoft l'a officiellement annoncé. Il va adopter le projet open source Chromium dans le cadre du développement de son navigateur Edge. Joe Belfiore, Corporate Vice Precident de la division Windows, a officiellement annoncé que les équipes de développement de Microsoft allaient adopter le projet open source Chromium. Celui-ci sert de base à divers navigateurs dont […] www.laptopspirit.fr | 12/10/18 12:48 AM
Microsoft Edge goes Chromium (and macOS)
The rumors were true: Microsoft Edge is moving to the open-source Chromium platform, the same platform that powers Google’s Chrome browser. And once that is done, Microsoft is bringing Edge to macOS, too. In addition, Microsoft is decoupling Edge from the Windows update process to offer a faster update cadence — and with that, it’ll […] techcrunch.com | 12/6/18 6:00 AM
Les infos qu'il ne fallait pas manquer aujourd'hui : Nvidia, Ubisoft Club, Fallout 76...
Comme chaque jour, la rédaction vous propose de faire un petit tour d'horizon des news les plus importantes de la journée : * NVIDIA PhysX devient open source : Moteur physique en temps réel conçu par la firme au caméléon, PhysX sort de son carcan propriétaire... www.jeuxvideo.com | 12/4/18 6:00 AM
PlayStation Classic : Sony a-t-il trop joué avec la facilité ?

Le vide intérieur En septembre dernier, Sony créé une semi-surprise en annonçant la sortie imminente d’une PlayStation Classic, console rétro miniature proposée avec 20 jeux « emblématiques » . Dans la droite lignée de ce que propose Nintendo depuis deux ans maintenant, on évoque un hommage aux grandes heures de la machine, avec de véritables hits installés dessus. C’est d’ailleurs le cas. Metal Gear Solid, Final Fantasy VII, Resident Evil ou Tekken 3 composent la bibliothèque de la console attendue pour le 3 décembre prochain au prix de 99,99 euros. Le problème, c’est qu’on a appris récemment, grâce à nos confrères de Kotaku , que l’intérieur de la machine était moins reluisant qu’espéré. Au programme, c’est bien un émulateur open-source tout à fait basique que l’on retrouve. Il s’agit ainsi d’une version ARM de PCSX-Reloaded, nommée PCSX ReARMed, qui permet de démarrer la PS Classic et de lancer les différents jeux pré-installés. Rien de bien transcendant lorsqu’on sait qu’il est possible d’utiliser et d’installer assez aisément et librement des émulateurs de ce type sur le web. Alors oui, Sony a tout à fait le droit de s’arranger avec les organismes ayant créé ces logiciels pour pouvoir les réutiliser à sa sauce, mais le fait est que les consommateurs pouvaient s’attendre à mieux. En prenant le pari de simplifier au maximum la construction de sa PS Classic, Sony donne la désagréable impression d’un manque sérieux de rigueur. https://www.youtube.com/watch?v=AuYOqGRCrqA Reconnaissance ou fainéantise ? Ce qui surprend le plus, c’est que la console rétro ne sera pas optimisée pour afficher les jeux dans les meilleures dispositions. Ainsi, la firme japonaise n’a pas daigné retoucher le moteur utilisé par l’émulateur PCSX . Ne rêvez donc pas, il est peu probable (et même pas probable du tout à lire les premiers retours) que l’on assiste à un lissage graphique et une mise à l’échelle de jeux emblématiques comme Metal Gear Solid ou Rainbow Six. Aux dernières nouvelles, l’affichage se résumerait à un upscaling en 720p tout à fait basique. On se retrouve donc à payer la coque et les manettes plus que le contenu lui-même. On peut en effet retrouver ce dernier en quelques clics sur le web grâce à des logiciels tout à fait légaux (c’est le téléchargement de ROMs dont on ne possède pas les originaux qui est lui illégal). Pourtant, cette utilisation assez hasardeuse d’un émulateur somme toute classique soulève quelques interrogations. Pourquoi Sony, qui s’est toujours battu contre ces logiciels et les hackers, décide aujourd’hui d’avoir recours à cette technique sans vraiment lui apporter une touche plus personnelle ? En quoi cette PlayStation Classic Mini se différencie-t-elle finalement d’un Raspberry Pi que l’on peut se procurer à moindre coût, et légalement, sur le marché ? [caption id="attachment_50099127" align="aligncenter" width="780"] Malheureusement, le rendu final devrait être plus proche de l'image de gauche[/caption] Le fait de s’appuyer sur le travail de la communauté PCSX peut sembler paresseux de la part de Sony. Pourtant, certains y voient là aussi de la reconnaissance de la part du constructeur nippon qui rend hommage à ceux qui ont toujours adulé les travaux parus sur la PlayStation première du nom. Reste qu’on aurait apprécié un peu plus d’originalité de la part de Sony. Outre ce manque criant d’innovation, c’est surtout le peu de possibilité offerte par la PS Classic qui gêne. Comme ses concurrentes les NES et SNES, la console rétro n’offrira qu’un catalogue prédéfini de jeux qu’on ne peut pas modifier. On aurait espéré pouvoir y ajouter des titres dans le futur (Tomb Raider ou Soul Reaver par exemple) via Wi-Fi, SD ou USB, mais il faudra, encore, se contenter de ce qui est « offert ». Reste la nostalgie et la sentiment de collection pour s’offrir, contre près de cent euros, une machine qui aura fait rêver petits et grands durant des années. https://www.youtube.com/watch?v=ow6v7Dg9SDE [shortcode_jdg_link_shopping lien="http://www.awin1.com/cread.php?awinaffid=291627&awinmid=7735&p=https%3A%2F%2Fwww.darty.com%2Fnav%2Fachat%2Fconsole_jeux%2Fpsp%2Fconsoles_psp%2Fsony_sony_ps_classic.html" titre="Précommander la PlayStation Classic chez Darty" /] [shortcode_jdg_link_shopping lien="http://track.effiliation.com/servlet/effi.redir?id_compteur=14049322&url=https://www.boulanger.com/ref/1116112" titre="Précommander la PlayStation Classic chez Boulanger" /] [shortcode_jdg_link_shopping lien="https://amzn.to/2zXbXOS" titre="Précommander la PlayStation Classic chez Amazon" /] [shortcode_jdg_link_shopping lien="https://www.cultura.com/playstation-classic-mini-playstation.html?utm_source=journal_du_geek&utm_medium=affiliation&utm_campaign=affinitaire#ae79" titre="Précommander la PlayStation Classic chez Cultura" /] [shortcode_jdg_link_shopping lien="http://www.awin1.com/cread.php?awinaffid=291627&awinmid=6948&p=https%3A%2F%2Fwww.cdiscount.com%2Fjeux-pc-video-console%2Fprecommandes%2Fconsole-sony-playstation-classic%2Ff-1034627-psclassic.html" titre="Précommander la PlayStation Classic chez CDiscount" /] [shortcode_jdg_link_shopping lien="http://www.awin1.com/cread.php?awinaffid=291627&awinmid=12665&p=https%3A%2F%2Fjeux-video.fnac.com%2FConsole-Sony-PlayStation-Classic%2Fa12896557%2Fw-4" titre="Précommander la PlayStation Classic chez FNAC" /] www.journaldugeek.com | 11/22/18 5:30 AM
Uber joins Linux Foundation, cementing commitment to open-source tools
Uber announced today at the 2018 Uber Open Summit that it was joining the Linux Foundation as a Gold Member, making a firm commitment to using and contributing to open-source tools. Uber CTO Thuan Pham sees the Linux Foundation as a place for companies like his to nurture and develop open-source projects. “Open source technology […] techcrunch.com | 11/15/18 10:58 AM
OpenStack regroups
Only a few years ago, OpenStack was the hottest open-source project around, with a bustling startup ecosystem to boot. The project, which gives enterprises the tools to run the equivalent of AWS in their own private data centers, ran into trouble as it tried to tackle too many individual projects at the same time and […] techcrunch.com | 11/15/18 7:47 AM
PlayStation Classic : un émulateur open-source à bord
Après analyse de la PlayStation Classic, il apparait que la mini console embarque finalement le code d'un émulateur open source. www.generation-nt.com | 11/13/18 3:10 AM
Sony’s PlayStation Classic uses an open-source emulator to play its games
The worm has turned, it seems. Emulators, which let people run old console games on their computers, were once the scourge of the gaming industry. Now Sony is using one of the very pieces of software the industry decried as the basis for its PlayStation Classic retro console. techcrunch.com | 11/9/18 7:58 AM
La PlayStation Classic s'appuie sur un émulateur open-source
Pour recréer leurs consoles lancées il y a plusieurs dizaines d'années, les grandes firmes telles que Nintendo ou Sega ont dû débourser beaucoup d'argent en recherche et développement afin de recréer les écosystèmes d'origines. De son côté, Sony semble... www.jeuxvideo.com | 11/9/18 6:14 AM
Facebook’s GraphQL gets its own open-source foundation
GraphQL, the Facebook -incubated data query language, is moving into its own open-source foundation. Like so many other similar open-source foundations, the aptly named GraphQL Foundation will be hosted by the Linux Foundation. Facebook announced GraphQL back in 2012 and open sourced it in 2015. Today, it’s being used by companies that range from Airbnb […] techcrunch.com | 11/6/18 6:05 AM
Demain, des usines dans nos salons
Refusant la condition de consommateur passif de gadgets manufacturés, le mouvement des « fab labs » entend, à l'instar de celui des logiciels libres, rendre la main aux utilisateurs. / Éducation, Entreprise, Industrie, Informatique, Mutation, Technologies de l'information, Technologie, Électronique (...) / Éducation , Entreprise , Industrie , Informatique , Mutation , Technologies de l'information , Technologie , Électronique - 2012/06 www.monde-diplomatique.fr | 11/6/18 5:27 AM
Rachat record de Red Hat par IBM : "Nous venons de faire l’histoire"
Big Blue fait la plus grosse acquisition de son histoire centenaire, en reprenant le leader mondial des logiciels open source. L’époque où les géants tech regardaient de haut le logiciel libre est bien de la préhistoire. www.nouvelobs.com | 10/29/18 9:00 AM
Qui est Red Hat, le leader mondial du logiciel libre racheté 34 milliards de dollars par IBM?
Lancée au milieu des années 1990, la société a traversé la bulle Internet puis a su devenir la référence mondiale de l'open source. Son chiffre d'affaires augmente continuellement depuis 66 trimestres consécutifs.  www.lesechos.fr | 10/28/18 10:47 PM
Énorme rachat Linux et open source : IBM craque pour Red Hat
Pour près de 34 milliards de dollars, IBM jette son dévolu sur Red Hat. Une acquisition avec un objectif cloud. Red Hat fera partie de l'équipe Hybrid Cloud d'IBM. www.generation-nt.com | 10/28/18 9:30 PM
IBM rachète Red Hat, le numéro un de l'« open source », pour 34 milliards de dollars
Il s'agit de la plus grosse acquisition jamais réalisée par « Big Blue ». www.lesechos.fr | 10/28/18 7:17 AM
Geomatique wepmapping en open source architectures web avec postigs openlayers et mapserver
Cet ouvrage aborde de façon concrète les logiciels open source les plus utilisés, pour stocker, gérer, exploiter et cartographier ce type de données sur le web : PostGIS, OpenLayers, MapServer. evene.lefigaro.fr | 10/24/18 7:06 PM
Mozilla is matching all donations to the Tor Project
Firefox parent Mozilla is returning to back the Tor Project, its long-time ally, after it committed to matching all donations made to fund Tor, the open source initiative to improve online privacy which has just started its annual end of year funding drive. Tor announced Mozilla’s support today, extending the pair’s partnership which last year helped […] techcrunch.com | 10/23/18 10:10 PM
Condamné pour abus de position dominante, Google modifie la façon dont il distribue ses produits

C’est une décision qui change considérablement la donne pour Google. En juillet dernier, la commission Européenne avait jugé que la firme de Mountain View abusait de sa position dominante. L’institution avait notamment reproché à Google d'imposer Google Search et Chrome aux fabricants qui souhaitent utiliser ses applications. Le fait que le groupe empêche les fabricants qui pré-installent les applications Google sur certains de leurs appareils d’en vendre d’autres utilisant des versions Android non approuvées par Google avait également été pointé du doigt. Sans surprise, Google a fait appel de la décision de la CE (qui le condamne à une amende de 4,3 milliards d’euros). Mais en attendant le géant du secteur est bien obligé de se conformer aux directives de l’institution. Fini les packs liant applis, Google Search et chrome Toute la question était donc de savoir de quelle façon le groupe allait s’y prendre. Google vient enfin de dévoiler les changements qu’il va mettre en place à partir du 29 octobre . Levons tout de suite les éventuels doutes autour d’Android : l’OS reste bien sûr gratuit et open-source. En revanche, la firme ne pourra plus interdire aux constructeurs utilisant ses applications de vendre en parallèle des appareils utilisant des versions Android qu'elle n'a pas approuvé. L’autre gros changement, c’est que les constructeurs pourront désormais distribuer la suite d’applications mobile Google (Google Play, Gmail, Maps, YouTube, etc.) séparément de Google Search et de Chrome. Un nouveauté qui pourrait donner un coup de pouce aux navigateurs et aux moteurs de recherche concurrents. Il faut cependant préciser que le pack d’applications Google deviendra payant et que sa grille de prix nous est pour l’heure inconnue. Il est donc difficile de savoir si cela pourrait avoir une forte répercussion sur le prix des futurs appareils. www.journaldugeek.com | 10/16/18 11:20 PM
Open-source : Microsoft libère 60.000 brevets

Microsoft a donc annoncé avoir rejoint l'Open Invention Network (OIN), un groupe chargé d'aider Linux à éviter les poursuites en justice sur la base de brevets. Joignant le geste à la parole, l'entreprise a libéré 60 000 de ses propres brevets, désormais disponibles en open-source et accessibles aux membres du réseau OIN. Protection contre les plaintes OIN fournit sa plateforme de licences pour Linux à 2.400 entreprises de toutes tailles, cela va d'IBM et Google aux développeurs indépendants. Tous les membres de ce réseau ont accès aux brevets détenus par OIN et ceux qui sont licenciés entre les participants. Le tout sans avoir à régler de royalties. Les brevets fournis par Microsoft ne couvrent pas tous les logiciels de l'éditeur. Certaines portions du code de Windows ne sont pas libérées, ce qui est somme toute logique. Mais pour le reste, le groupe joue le jeu à fond, ce qui est une bonne nouvelle pour l'univers open-source. Scott Guthrie, le vice-président pour le nuage et les entreprises de Microsoft, explique dans une interview que l'entreprise veut « protéger les projets open-source des plaintes basées sur la propriété intellectuelle », ce qui explique l'ouverture du catalogue de brevets de l'éditeur. Fin 2016, Microsoft rejoignait la Fondation Linux . www.journaldugeek.com | 10/13/18 9:00 PM
Microsoft rejoint l'OIN pour protéger Linux et l'open source
En rejoignant l'Open Invention Network, Microsoft veut désormais aider à protéger les projets open source face à un risque de plaintes pour violation de propriété intellectuelle. www.generation-nt.com | 10/10/18 11:00 PM