Actualité bases de données

Madagascar : Le système de gestion de l'identité se numérise
Un numéro d'identification unique dès la naissance ». C'est l'un des points marquants du projet de modernisation du registre d'état civil annoncé dans un communiqué, publié par la Banque mondiale. Selon la missive, le projet financé par la Banque mondiale « se concentrera sur la création d'un système de gestion de l'identité efficace et sûre, notamment, en modernisant le registre d'état civil interopérable et les bases de données nationales d'identité ». Ainsi, l'institution de Bretton Woods a approuvé une (...) - 10. Octobre 2020 / 57. Transformation digitale www.osiris.sn | 10/2/20 12:55 PM
Cyberattaque : Meow efface les bases de données pour le plaisir
Malgré les innombrables recommandations des chercheurs en sécurité ces dernières années, des entreprises continuent de stocker des bases de données sans protection sur des serveurs distants. Cela ne pouvait qu’attirer des hackers désireux de démontrer leur capacité de nuisance : plus d’un millier de ces bases de données ont été complètement effacées ces derniers jours, […] www.journaldugeek.com | 7/25/20 9:00 PM
Command & Conquer Remastered Collection, un dépoussiérage convaincant pour 2 STR cultes des 90's
Après avoir squatté le disque dur de millions PC dans les années 90, Command & Conquer et Alerte Rouge sont de retour de retour en 2020, dans une version remastérisée. Cette “remastered collection” intègre en effet les deux jeux de stratégie cultes, plusieurs extensions et quelques bonus, dans une version remise au goût du jour. L’occasion de vérifier si le plaisir d’envoyer une meute de tanks Mammouth pour raser la base adverse est toujours intact. Pour les nouveaux venus qui ne connaissent pas la série, rappelons que Command & Conquer | sponsored=false et Alerte Rouge | sponsored=false sont des jeux de stratégie en temps réel “à l’ancienne” : on construit une base, on récolte des ressources et on monte l’armée la plus puissante possible pour raser rapidement les bâtiments de l'adversaire. Les deux jeux, sortis initialement en 1995 et 1996, sont ainsi fondateurs pour le genre. 25 ans plus tard, cette remastered collection veille à respecter l’esprit des jeux d’origine, en optant pour une mise à jour graphique en 2D. Toutes les unités et les bâtiments ont été redessinés, pour un rendu très respectueux. Les deux jeux sont jouables en 4K, bien entendu, et profitent d’un rendu très propre sur des écrans modernes. Les développeurs ont eu la bonne idée d’ajouter un raccourci via la barre espace, qui permet de passer immédiatement aux graphismes d’origine. Une bonne façon de se rendre compte du travail accompli. Autre aspect très important de la série, qui a bénéficié d’un travail de restauration : les cinématiques en FMV sont bien entendu de retour. Encore plus kitsch en 2020, elles participent au charme de l’ensemble, symbole d’une époque où le jeu vidéo voulait absolument ressembler au cinéma, mais n’en avait pas les moyens. Elles ont été retaillées pour le 16:9 et profitent d’un effet de lissage efficace. En revanche, les quelques cinématiques en images de synthèse ont bien mal vieilli. En matière de jouabilité, Command & Conquer Remastered Collection profite d’une interface plus pratique, liée à la haute définition. Les icônes de productions sont ainsi plus nombreuses à l’écran, ce qui permet de gagner en rapidité d'exécution. Il est également possible de zoomer et dézoomer d’un simple coup de molette. On apprécie également la possibilité de lancer plusieurs constructions d’unités à la suite, différents réglages de vitesse du jeu ou encore la possibilité d’affecter les actions sur le clic gauche ou droit de la souris. En revanche, n’espérez pas d’autres améliorations que l’on retrouve dans les jeux de stratégie modernes. C’est sans doute un choix délibéré des développeurs, mais la prise en main reste résolument old school. Il faudra donc toujours gérer très finement chaque combat et passer par de nombreux clics de souris, pour valider la moindre action. L’intelligence artificielle est celle d’époque et les deux jeux souffrent toujours d’un pathfinding assez hasardeux. Plus embêtant, Command & Conquer Remastered n’est pas vraiment accueillant pour celles et ceux qui n’ont jamais joué à la série. Il n’y a en effet aucun tutoriel et encore moins de bases de données en jeux, décrivant les unités et les bâtiments, en dehors de quelques informations succinctes lorsque l’on passe le curseur dessus. Certes, les campagnes solos expliquent souvent les bases, mais les néophytes en matière de stratégie en temps réel risquent d’être perdus. Command & Conquer Remastered est donc résolument un jeu destiné aux fans. Sur ce point, il s’avère très généreux. Une section “bonus” permet par exemple de visualiser les making of d’origine des briefings en FMV, tandis que la partie musicale a profité d’un soin tout particulier. Tous les morceaux ont ainsi été remastérisés, avec en bonus, des reprises et des remix. Ils peuvent être écoutés à tout moment dans le jukebox, qui permet de se créer une playlist personnalisée durant une partie. Jouable jusqu’à 8 en multijoueur et ouvert aux mods, ce remaster de Command & Conquer et d’Alerte Rouge fait donc les choses dans les règles pour plaire aux amateurs des deux séries. Difficile, en revanche, de le conseiller à celles et ceux qui n’ont jamais touché aux jeux d’origine, tant certaines mécaniques semblent dépassées aujourd’hui. Mais le travail de restauration visuel et le fan service sont au rendez-vous. www.jeuxvideo.com | 6/5/20 6:00 AM
Le manque de diversité des données génétiques menace la santé publique
Les bases de données génétiques ne sont composées que de 2% d'ADN d'Africains. www.journaldugeek.com | 12/29/19 6:00 AM